Partager

Accès aux financements

France 2030

Il s’agit d’un plan d’investissement de 54 milliards d’euros lancé en octobre 2021, et déployé sur cinq ans, par le président de la République. Dans la lignée du plan France Relance, il vise à faire émerger les futurs champions technologiques de demain et à accompagner les transitions de nos secteurs d’excellence.

France 2030 est défini par deux objectifs transversaux qui consistent à consacrer 50% de ces dépenses à la décarbonation de l’économie et 50% à des acteurs émergents, porteurs d’innovation, sans dépense défavorable à l’environnement.

Les principaux objectifs de France 2030 sont les suivants :

  • Mieux produire
  • Mieux vivre
  • Mieux comprendre le monde

Plus précisément, 10 objectifs sociétaux émergent du plan :

  • Favoriser l’émergence d’une offre française de petits réacteurs modulaires (SMR) d’ici 2035 et soutenir l’innovation de rupture dans la filière
  • Devenir le leader de l’hydrogène vert et des énergies renouvelables en 2030
  • Décarboner notre industrie afin de respecter notre engagement de baisser de 35%, entre 2015 et 2030, les émissions de gaz à effet de serre de ce secteur
  • Produire en France, à l’horizon 2030, près de 2 millions de véhicules électriques et hybrides chaque année
  • Produire en France, d’ici 2030, le premier avion bas-carbone
  • Investir dans une alimentation saine, durable et traçable afin d’accélérer la révolution agricole et alimentaire
  • Produire en France au minimum 20 biomédicaments, en particulier contre les cancers et les maladies chroniques et créer les dispositifs médicaux de demain
  • Placer la France en tête de la production des contenus culturels et créatifs, et des technologies immersives
  • Prendre toute notre part dans l’aventure spatiale
  • Investir dans le champ des grands fonds marins

France 2030 comprend également des stratégies nationales concertées et globales pour une accélération de l’intervention publique. L’objectif est de permettre à l’Etat en collaboration avec les acteurs économiques, sociaux et locaux de définir ses priorités d’investissements dans des secteurs d’avenir. Cette logique vise donc à cibler quelques secteurs afin d’en soutenir les étapes clés de développement. Ci-dessous, la liste des stratégies nationales d’accélération présentées par le gouvernement :

Il existe une multitude d’appels à candidatures. Retrouvez ici les projets auxquels candidater au cours des six prochains mois.

Pour en savoir plus

Pour information: France 2030 : 21 milliards d'euros engagés en deux ans | gouvernement.fr

Dans la même rubrique

Accès aux financements

Les subventions de l'innovation sont essentielles aux entreprises et aux chercheurs qui repoussent les frontières de la créativité et de la recherche. Ces incitations financières favorisent le développement de nouvelles technologies, contribuant ainsi à la croissance économique et au progrès social.
Le Crédit d’Impôt Recherche vise à inciter les entreprises françaises à accroître leur effort de R&D en recouvrant une partie des dépenses engagées à ce titre sous forme d’un crédit d’impôt imputé sur l’impôt sur les bénéfices, restitué au bout de 3 ans, voire immédiatement dans certains cas.
Le CII (Crédit d'Impôt Innovation) est réservé aux PME européennes, offrant un crédit d'impôt de 30% sur des dépenses éligibles jusqu'à 400 000 €, avec une créance maximale de 80 000 € par an. Il élargit le CIR (Crédit d'Impôt Recherche) aux prototypes et pilotes de produits nouveaux distingués par des qualités techniques, d'écoconception, d'ergonomie ou de fonctionnalités supérieures.