Partager

Accès aux financements

L’investissement à l’innovation

L'investissement au capital des entreprises innovantes peut être essentiel afin d'accélérer le développement de l'entreprise.
Grâce à ces fonds, les aides publiques comme les subventions ou les prêts peuvent avoir un effet levier important.

- La levée de fonds

La levée de fonds est une opération qui consiste à intégrer les investisseurs ou des fonds d’investissement dans le capital d’une entreprise. Il s’agit d’un outil de financement qui permet aux investisseurs de recevoir des parts des actions, en contrepartie de leurs apports financiers.

Les structures qui investissent dans les entreprises peuvent être variées :

  • Business angel : personne physique qui décide d’investir une partie de son patrimoine financier dans des sociétés innovantes à fort potentiel 
  • Family office : entités qui investissent principalement les fonds propres de leur groupe familial d’appartenance
  • Corporate venture : forme spécifique du capital-investissement qui finance l’innovation via la prise de participation d’une grande entreprise dans une jeune entreprise innovante

Ainsi, les start-ups qui disposent d’un fort potentiel de développement et de croissance peuvent attirer l’attention des investisseurs pour leur levée de fonds.

La levée de fonds est donc un levier important du financement de l’innovation qui permet d’accélérer la croissance d’une entreprise. Dans le cas d’un démarrage d’activité, elle permet la constitution d’un capital d’amorçage ; le capital développement est utile quant à lui à l’accélération de la croissance.

Les levées de fonds sont généralement classées par séries qui se différencient selon le stade de développement de l’entreprise (la liste suivante n'est pas exhaustive).

  • Les levées de fonds en série A (concernent les entreprises ayant un stade assez avancé de croissance ainsi que les financements nécessaires à leur développement et qui désirent accélérer ce dernier) 
  • Les levées de fonds en série B (concernent les entreprises en croissance économique continue qui veulent se développer, à l’international par exemple) 
  • Les levées de fonds en série C (concernent les entreprises qui souhaitent augmenter leur part de marché rapidement)

Ces séries sont progressives et se caractérisent par des montants croissants qui varient de quelques centaines de milliers d’euros à plusieurs centaines de millions d’euros.

Après plus d’une décennie de croissance et de progression du capital investi, l’année 2023 a connu un niveau d’investissement en baisse (-38% par rapport à 2022). 715 opérations ont été menées pour un montant de 8,32 milliards d’euros.

Toutefois, la deeptech arrive en tête des secteurs d’activité, les investissements sont en hausse de 38% par rapport à 2022 portant les montants totaux levés à 4,1 milliards d'euros (soit 4 fois plus qu’il y a 5 ans). Bpifrance soutient les projets en croissance des entreprises à travers un éventail de dispositifs. Il existe une multitude de pôles spécialisés dans lesquels Bpifrance investit (santé, culture, environnement, tourisme, automobile, etc.).

Bon à savoir : Bpifrance propose un dispositif de prêt d’amorçage et prêt d’amorçage investissement afin d’accompagner les levées de fonds.

Pour en savoir plus

Pour vous aider à structurer votre levée de fonds, Bpifrance propose un webinaire sur le sujet.

Retrouver ici une liste non exhaustive des structures qui soutiennent les opérations de capital-investissement.

- Obligation convertible (OC) French Tech Seed

Une obligation convertible est un prêt qui peut être remboursé soit en actions de l’entreprise, soit en numéraire. Bpifrance soutient les entreprises dans leur levée de fonds à travers ce dispositif.

Le prêt s’adresse aux entreprises de moins de 50 salariés qui portent un projet d’innovation à forte intensité technologique depuis moins de 3 ans et qui viennent de réaliser une levée de fonds. L’entreprise doit également être labellisée par un apporteur d’affaires French Tech Seed ou lauréat des concours I-lab ou I-nov.

Montant : Entre 50 000 euros et 500 000 euros dans la limite de 2 euros en OC FTS pour 1 euro en equity.

Pour en savoir plus

Dans la même rubrique

Accès aux financements

Les subventions de l'innovation sont essentielles aux entreprises et aux chercheurs qui repoussent les frontières de la créativité et de la recherche. Ces incitations financières favorisent le développement de nouvelles technologies, contribuant ainsi à la croissance économique et au progrès social.
Le Crédit d’Impôt Recherche vise à inciter les entreprises françaises à accroître leur effort de R&D en recouvrant une partie des dépenses engagées à ce titre sous forme d’un crédit d’impôt imputé sur l’impôt sur les bénéfices, restitué au bout de 3 ans, voire immédiatement dans certains cas.
Le CII (Crédit d'Impôt Innovation) est réservé aux PME européennes, offrant un crédit d'impôt de 30% sur des dépenses éligibles jusqu'à 400 000 €, avec une créance maximale de 80 000 € par an. Il élargit le CIR (Crédit d'Impôt Recherche) aux prototypes et pilotes de produits nouveaux distingués par des qualités techniques, d'écoconception, d'ergonomie ou de fonctionnalités supérieures.